La FABRIQUE DE L'HISTOIRE (France Culture 9h05) s'intéressera du lundi 28 mai au vendredi 1er juin 2007 à l'histoire du pacifisme français, sujet trop rarement abordé par les médias.

Par cette série d'émissions intitulée « Sur les chemins du pacifisme à la française », Aurélie Luneau et Christine Robert proposent, sous la forme de quatre documentaires, de remonter le temps du pacifisme en France, à travers des rencontres humaines inédites et parfois insolites, des extraits d'archives sonores de l'époque, des parcours de personnes connues, et d'inconnus qui se mêlent aux témoignages de célèbres défenseurs de la paix comme Paul Langevin, Jean Giono, Romain Rolland, Jean Jaurès, Jean-Paul Sartre, Lanza del Vasto, Louis Lecoin, le général de Bollardière, l'amiral Sanguinetti, le professeur Monod....

Le lundi :
Volet 1 : « La guerre en Héritage » s'intéresse aux prémisses de cette lutte contre la guerre en France jusqu'au début de la seconde guerre mondiale. A travers les propos de jeunes témoins des années 30-40 et grâce aux éclairages
d'un historien de la grande guerre, Nicolas Offenstadt, nous entrons dans l'ère de la 'guerre à la guerre' tout en évoquant aussi le syndrôme de Münich. 

Le mardi :
Volet 2 : "A nous la colombe", couvre la période d'après seconde guerre mondiale jusqu'à la fin des années 50, (en pleine guerre froide) et dépeint une période au cours de laquelle le mouvement de la paix et le parti communiste entendaient être les leaders de la paix, même si d'autres mouvements se battaient alors contre les méfaits de la guerre, notamment des guerres coloniales.   

Le mercredi :
Volet 3 : "Objection pour la paix" est consacré à des portraits d'hommes et de femmes qui, entre 1955 et le début des années 70, se sont opposés à l'armée et à la mobilisation en se réclamant de l'objection de conscience. C'est tout le
combat pour l'obtention d'un statut d'objecteur de conscience et son amélioration.

Le jeudi :
Volet 4 : « La paix, c'est la vie » porte essentiellement sur la guerre contre les armements et le nucléaire, depuis la lutte contre l'extension du camps militaire du Larzac (1971-1981) aux combats contre les pershings américains et
les SS 20 soviétiques déployés en Europe au début des années 80.
Avec les témoignages de militants du Mouvement de la Paix, Hélène Langevin, Jacques Le Dauphin, Jean Ridoux, Henri Martin, d'acteurs de l'Union pacifiste comme André Bernard et Maurice Montet, l'avocat Jean-Jacques de Félice, les journalistes engagés Isabelle et Jean-Louis Soulier, le socialiste Robert
Verdier, le libre penseur Pierre Roy, le général Jean Cot, Simone de Bollardière, des combattants de la non violence (le MAN) tels Jean-Marie Müller et Christian Mellon, des acteurs du mouvement chrétien Pax Christi comme Michel
Rouget et Jean-Pierre Guérend, le militant communiste François Le Guay,  Albert Jacquart, Bernard Ravenel (ancien du PSU, fondateur du Codene), et l'historien de la grande guerre Nicolas Offenstadt.