A l'occasion de l'anniversaire de l'armistice du 8 mai 1945, France 3 diffuse un docu-fiction/documentaire en deux parties (2 x 1 h 30 min) qui s’intéresse aux coulisses de la seconde guerre mondiale et aux liens bien surprenants que Staline a entretenus avec les dirigeants alliés et ennemis.  Cette collection documentaire a été écrite, réalisée et produite par Laurence Rees, réalisé par  Andrew Williams [coproduction : BBC - KCET Hollywood - France Télévision].

Avec : Aleixei Petrenko (Joseph Staline), Bob Gunton (Franklin Roosevelt), Paul Humpoletz (Winston Churchill)

staline

Présentation de France 3 : "Grâce à des archives et des documents récemment mis à jour en Allemagne, Grande-Bretagne, Russie, Pologne et États-Unis, les véritables conversations et rencontres secrètes que Staline a menées avec Roosevelt, Churchill et Hitler, sont ici reconstituées de manière très fidèle. Des archives encore inédites, et des témoignages exclusifs, comme ceux de quelques membres de la police secrète de Staline, qui n’avaient jamais parlé devant une caméra, viennent s’ajouter aux scènes reconstituées. Comportant des révélations majeures sur les grandes décisions prises pendant la Deuxième Guerre mondiale, de part et d’autre des lignes de combat, cette série documentaire montre ce qui s’est réellement passé derrière les portes fermées du bureau de Staline, et qui a déterminé la suite de l’histoire du monde".

Voir la bande annonce (site France 3)

JEUDI 7 MAI - PREMIERE PARTIE : 1939 - 1943

En 1939, moins de deux semaines avant le déclenchement de la Deuxième Guerre mondiale, le ministre des Affaires étrangères de l’Allemagne nazie, Joachim von Ribbentrop, se rend en Union Soviétique pour négocier un accord avec Staline. La signature d’un pacte de non-agression entre l’Allemagne et l’Union soviétique en surprend plus d’un, les communistes soviétiques autant que les fascistes allemands. Dans une tentative de satisfaire son allié secret, Staline donne alors aux Nazis une base dans le nord de l’Union Soviétique pour les aider à faire une traversée navale clandestine vers le Pacifique.

Pourtant, en juin 1941, avec l’offensive allemande contre l’Union soviétique, Staline se tourne vers un nouvel allié, Winston Churchill...

Articulé autour d’entretiens exclusifs avec des vétérans survivants d’origine russe, polonaise, américaine et britannique et basé en partie sur des recherches uniques et approfondies sur les archives russes récemment ouvertes, cette première partie illustre le lien subtil et souvent périlleux qui a scellé l’alliance entre l’Ouest et Staline. En 1943, ce lien est profondément ébranlé par la découverte par les Allemands des fosses communes des officiers polonais massacrés par Staline à Katyn en 1940 ; un crime que Staline va cacher à ses Alliés.

VENDREDI 8 MAI - DEUXIEME PARTIE : 1943 - 1945

En 1944, les Soviétiques commencent à reprendre le territoire de Pologne orientale qu’ils avaient occupé trois ans auparavant.
Les Alliés occidentaux décident de négocier avec Staline sur l’avenir de la Pologne.
Les Britanniques mettent en place des actions politiques. En laissant à Staline ce qu’il souhaite, à savoir les territoires de l’Est de la Pologne, Churchill pense qu’il sera ensuite plus coopératif pour la mise en place d’un gouvernement indépendant pour la nouvelle Pologne.
Mais après la révélation de nouvelles atrocités soviétiques, contrairement à ce que de nombreux britanniques et américains voulaient croire, Staline apparaît comme un personnage plus impitoyable que jamais...

Grâce à des archives uniques, disponibles depuis la chute du communisme, cet épisode révèle comment et pourquoi l’alliance occidentale commence à se briser au moment où les Alliés déploient les derniers efforts qui vont les mener à la victoire (source : France3.fr).