Dimanche 24 avril, France 5, 22h05 : 1981, un été en rose et noir, un documentaire de Virginie Linhart.

'Le 10 mai 1981, François Mitterrand arrive au pouvoir avec sa jeune équipe, sa poignée de ministres communistes et sa volonté de changer la vie. L'euphorie règne dans les rangs de la gauche. C'est la première expérience socialiste depuis la naissance de la cinquième république. La France n'a rien de tel depuis le front populaire. On crie, on s'embrasse, on danse ; pour la première fois, c'est pour les "gens d'en bas" que les politiques vont gouverner. En donnant la parole tour à tour des anonymes, des ouvriers et des anciens responsables politiques, Virginie Linhart parvient à restituer cette atmosphère de fête irréelle dont même la droite reconnaît la "qualité exceptionnelle". [source : L'Express]


 

Arte- 4 mai 2011 (20h40) : "Mitterrand et le Monde" , un documentaire de Patrick Barbéris (80').

 Des premiers échanges avec le président américain Ronald Reagan, inquiet de la présence de ministres communistes dans le gouvernement français, jusqu’aux engagements militaires de la France en Irak, en ex-Yougoslavie et au Rwanda, Patrick Barbéris retrace les grandes étapes d’une politique étrangère hantée par les tragédies du siècle et guidée par un grand dessein : la construction européenne.

Un déroulement chronologique émaillé des paroles marquantes de François Mitterrand, comme celles, aux accents tiers-mondistes, prononcées lors du sommet de Mexico au début de son premier septennat, son discours devant la Knesset en 1982 ou encore ses derniers propos, à tonalité testamentaire, tenus devant le parlement européen en 1995. Cette fresque de l’action internationale de François Mitterrand s’appuie sur des archives qui ravivent la mémoire et sur les témoignages de nombreux acteurs de l’époque. Parmi eux, George Shultz (secrétaire d’État des États- Unis), Charles Powell (conseiller de Margaret Thatcher), Roland Dumas (ministre des Affaires étrangères de la France), Joachim Bitterlich (conseiller d’Helmut Kohl), Hubert Védrine (porte-parole de la présidence), Élisabeth Guigou (ministre aux Affaires européennes) ou encore l’écrivain Erik Orsenna. [source : Arte]

Extrait n°1 :

 Extrait n°2 :

 

Dans une interview (disponible sur le site d'Arte), le réalisateur déclare à propos de la politique étrangère de François Mitterrand :

"C’est un homme du XXe siècle qui entend préserver l’influence de la France au moment où la guerre froide laisse place à un monde multipolaire. Mitterrand utilise l’Histoire comme une grille de lecture privilégiée. C’est cette vision héritée des deux conflits mondiaux qui le conduit à privilégier les systèmes d’alliance, qu’ils soient anciens comme l’OTAN ou renouvelé comme l’Europe. Grâce à eux, la France joue sa partie dans la réunification allemande, le règlement de la guerre froide, la guerre du Golfe, mais ils n’empêchent pas l’éclatement de la Yougoslavie et la guerre civile ou le génocide rwandais."

 


 

 Soirée spéciale sur France 2, le mardi 10 mai 2011

20H35 :  documentaire de Serge Moati “Changer la vie – Mitterrand 1981-1983” 


Changer la vie ! - Mitterrand 1981-1983, un docu... par IMAGEETCOMPAGNIE

 En alternant images de fiction et archives télévisuelles, le documentaire-fiction de Serge Moati - dans lequel François Mitterand est incarné par le comédien Philippe Magnan - nous entraîne dans les coulisses de la victoire du 10 mai, et nous fait découvrir comment la gauche, enfin parvenue au pouvoir, va rapidement – en deux ans – passer de l’état de grâce à la fin des illusions. Comment elle va voir se dresser devant elle des forces, nationales ou occidentales, qui refusent sa victoire.

 

22h05 : documentaire de témoignages “François Mitterrand à bout portant – 1993-1996” réalisé par Jean-Michel Djian

23h15 : Dans "Un jour / Un destin", Laurent Delahousse reviendra sur la famille Mitterrand, en présence entres autres de Jean-Christophe et Gilbert Mitterrand, Mazarine Pingeot, Roger Hanin et Jack Lang.